Incidents violents contre nos policiers

Incidents violents contre nos policiers

Une nouvelle fois Montgeron fait malheureusement la une des médias nationaux suite à des incidents très violents survenus hier soir.

L’immense majorité des habitants de la ville, quels que soient leurs quartiers, déplorent l’accumulation ces derniers mois de ces événements graves. Nous sommes collectivement confrontés à une dégradation de la sécurité et du vivre-ensemble à Montgeron.

Tout notre soutien va aux forces de l’ordre qui ont, une fois de plus, réagi avec sang-froid et courage. Ce soutien, nous le partageons avec nos concitoyens confrontés une fois de plus à des actes qui pèsent sur leur sécurité et leur qualité de vie.

Cette situation n’est pas propre à notre commune, mais jusqu’à présent celle-ci était relativement épargnée. La donne a changé et il ne sert à rien de faire l’autruche en le niant.

Des mesures sont à prendre d’urgence qui relèvent de l’Etat tant en termes de prévention que de sécurité et de politique pénale. Mais notre agglomération et notre commune ne peuvent rester sans réagir.

Nous demandons d’urgence :

– une augmentation des effectifs de la police municipale, aujourd’hui très insuffisants avec à peine 4 policiers municipaux en exercice et 6 auxiliaires à fin septembre. Il faut renforcer l’ilotage et assurer une police du quotidien qui fait clairement défaut dans les quartiers de notre commune.

– Une augmentation des moyens alloués, notamment via la politique de la ville, aux relais associatifs sur le terrain pour renforcer la prévention.

Il faudra du temps pour rétablir la situation ; il faut empêcher qu’elle se dégrade. Le moment est venu d’allouer les budgets de la commune aux vraies priorités comme la prévention, la sécurité et la présence humaine dans les différents quartiers.

Patrice Cros