La vérité sur le périscolaire

Loin de la vision idyllique décrite dans le Montgeron Mag de septembre dernier, c’est un combat permanent pour les parents d’élèves pour que leur enfants puissent continuer à profiter de cette ville « où il fait bon apprendre ».

Dès la rentrée scolaire, le ton était donné avec une surfacturation de 30 % de la restauration et de la garderie pour les parents qui n’ont pas réservé dans les délais restrictifs nouvellement imposés par la municipalité.

Ainsi, un parent bloqué dans le RER et devant laisser son enfant à l’étude sera en plus surfacturé de 30 % !

Cliquez sur les images pour plus de détails.