*

L’ASSOCIATION.

Les élections municipales de 2014 : une alternative citoyenne et indépendante.
En septembre 2013, à l’initiative de Patrice Cros, des Montgeronnaises et des Montgeronnais se retrouvent autour d’un projet politique local et novateur. Il s’agit de développer une alternative aux propositions dogmatiques, inutilement partisanes ou déjà vues et s’engager pour une ville à dimension humaine, entreprenante et tournée vers l’avenir. Lors du scrutin de mars 2014, et après seulement 6 mois d’existence, la liste emmenée par Patrice Cros obtient le score honorable de 11,4% avec plus de 1000 voix.

Fort de ce soutien tangible, nos deux élus au conseil municipal constituent le groupe ‘Une alternative pour Montgeron’ et obtiennent un siège au conseil communautaire de la communauté Sénart-Val de Seine. Parallèlement, le collectif  ‘Une alternative pour Montgeron’ est crée pour relayer et amplifier la dynamique citoyenne initiée lors des municipales de 2014.

Qui sommes-nous ?
Nous sommes une association politique, citoyenne et républicaine. Être un groupe d’opposition, c’est à la fois de la  vigilance et de la bienveillance pour soutenir l’intérêt général. Il ne s’agit pas d’être opposant par posture mais d’apporter une vision différente qui fasse progresser de manière constructive chaque sujet. C’est ainsi par exemple, que depuis le début du mandat, nous proposons de nombreuses solutions pour revenir sur une hausse d’impôt injustifiable qui grève le budget de chaque Montgeronnais.

Habitant à Montgeron et majoritairement issus de la société civile, nous nous retrouvons autour de quelques principes d’action :

  • L’ouverture. Faire partie d’une commune, c’est porter des projets sans apriori politiciens. Ce qui unit les Montgeronnais est plus fort que leurs différences : préserver un cadre de vie agréable et sécurisant, développer et maintenir des services utiles aux familles, créer de l’activité économique et des emplois, favoriser le lien social.
  • La transparence d’un avenir plus positif et ambitieux peut se bâtir en associant les citoyens et en jouant carte sur table pour chaque dossier. Pour y parvenir, il vaut renforcer la clarté du débat local. Chaque citoyen peut se forger son propre avis, en regardant les réalités locales en face, loin des idéologies et des querelles partisanes.
  • La responsabilité. Faire de la politique dans une ville c’est en finir avec les postures faciles et les combats politiciens systématiques droite contre gauche. Nous refusons cet enfermement qui se fait sur notre dos à tous. S’engager de manière responsable, aussi bien en tant qu’élus ou que citoyens c’est redonner du sens à la démocratie locale, c’est promouvoir le goût de vivre ensemble.
  • Le civisme. La vie locale est l’affaire de tous. Donner la parole et des moyens d’agir aux Montgeronnais est notre priorité. De l’expérience de chacun s’élabore un projet pour tous. Il faut cesser de sous-traiter l’action publique par des professionnels de la politique, éloignés de la réalité quotidienne et au service d’intérêts trop partisans qui ne visent qu’à concentrer le pouvoir.

Ces engagements, nous les faisons vivre aussi bien au conseil municipal que dans notre ville. Notre collectif doit grandir, s’élargir et accueillir tous les Montgeronnaises et les Montgeronnais qui veulent participer à une alternative pour Montgeron.

 

Retour page d’accueil

Les commentaires sont fermés.